Intel et AMD s’allient 

Par
pexels-photo-1010487

Les processeurs du futur sont déjà présents. Déclinées en versions transistor et silicium, les composantes modulaires EMID Kaby Lake G sont le fruit de la combinaison de l’expérience et des pointes technologiques d’Intel et d’AMD. La fusion technique d’Intel et d’AMD a été annoncée depuis quelque temps en vue de la création de ces EMIB ou plus communément appelé Embedded Multi-Die Interconnect Bridge. En fait, l’annonce n’était pas vraiment une surprise dans la mesure où les langues se sont déjà déliées depuis longtemps quant à la collaboration possible entre les deux géants. C’est ainsi que la première photo de la Kaby Lake G a été dévoilée afin que les passionnées puissent se faire une idée de la performance de la petite bête. A la base le processeur a été conçu pour le bon fonctionnement des ordinateurs portables. A partir de la première photo de la puce, il est aisément facile de deviner qu’elle peut s’installer sur n’importe quelle carte mère standard malgré l’avancée technologique qu’elle représente. Avec les mémoires apposés de façon verticale, le Kaby Lake G peut alors prétendre à une adaptation sur les mini-ordinateurs fabriqués par Intel.
Intel vers AMD
La demande de partenariat viendra plutôt de la part d’Intel que d’AMD. Le premier désireux de développer. Raison pour laquelle une signature de convention équivalente à un contrat d’un milliard et demi de dollars a été effectuée entre les deux géants il y a de cela quelques années. Après cette signature, les deux parties comptent alors concurrencer tous les autres constructeurs pour les quelques années à venir avec des performances de processeurs plutôt encourageants. Parmi ces concurrents, on retrouve Nvida en tête de liste et qui ne comptera peut-être pas dormir sur ces lauriers. En tout cas, le marché des composantes informatiques, surtout en matière de graphisme est radicalement en train de changer de visage avec cette collaboration en cours entre Intel et AMD. Reste à voir dans les prochaines décennies pour pouvoir juger de l’efficacité de la fusion.
Un cran au-dessus des Radéons
Par ailleurs, la puce, malgré sa taille réduite ambitionne de surpasser les Radeon R9 entre autres. Une des cartes graphiques les plus performantes créées depuis par AMD. Pour l’heure, Intel se défend de valider la véracité de l’information quant à la collaboration avec AMD. Pourtant, la catégorie de puce dans laquelle se trouve le Kaby Lake G peut s’adapter tout simplement sur les générations Core d’ Intel qui sont disponibles sur le marché en ce moment. En effet, le Kaby Lake G est tout simplement une évolution effective du Kaby Lake R ou (R comme Refresh). Grâce à cette mise à jour, il est à présent possible d’alimenter un processeur avec un maximum de huit cœurs. Ces laptops surpuissant que l’on appel plutôt des « ultraportable »
Cependant, les processeurs EMIB ressemblent à s’y méprendre au système des APU en terme de fonctionnalité. En effet, même l’utilisation est presque similaire dans la mesure où les performances graphiques ainsi que la consommation du processeur sont plus que profitable pour l’utilisateur lambda.

Catégories:
Technologie

Comments are closed.