bien-choisir-son-cablage-electrique

Que faut-il savoir sur les câbles et fils électriques de maison ?

Bien choisir son câblage électrique

Pour tout raccordement des appareils et matériels électriques ou pour faire votre installation électrique domestique, les fils et câbles électriques sont d’une grande utilité, car aucun courant ne passe sans leur présence ! Avec ce petit article informatif et instructif, ces accessoires n’auront plus de secret pour vous !

Quelle est la différence entre un fil et un câble ?

Entre un câble et un fil électrique, il y a une grande différence de constitution physique. Un fil électrique se compose d’un conducteur souple ou rigide (appelée âme) et entouré d’une matière isolante, un câble par contre est composé de plusieurs fils électriques rassemblés dans une gaine isolante. Un ensemble de deux fils électriques (rouge et noir, par exemple) entouré d’une gaine isolante est donc un câble bifilaire pouvant être en parallèle ou coaxial.

Le câblage électrique d’une maison ressort spécialement du domaine d’un électricien professionnel, grâce à ses expériences acquises au cours de ses années de pratiques sur le terrain. Si la norme NF C 15-100 exige que les matériels et accessoires utilisés soient conformes à cette référence, ce sera un électricien Paris qui va vérifier et procéder à la mise en place de cette installation électrique. Seul un expert en la matière sera capable d’assurer le bon câble utilisé à la bonne place !

Les dimensions pour votre câblage électrique

La dimension d’un fil électrique donné est une grandeur appelée section (ou surface) qui se mesure en millimètre carré (mm²), qui est la section de l’âme (pouvant être en cuivre, en nickel…). Dans la suite de cet article, nous ne parlerons que de la section de l’âme pour plus de simplicité.

Les sections d’un fil électrique déterminent l’intensité (en ampère ou A) du courant que doit supporter le circuit donné, la nouvelle norme européenne indique clairement que plus l’intensité passant dans le circuit est élevée, plus la section est imposante. Ci-joint quelques corrélations directes entre l’intensité utilisée dans un circuit et la section du fil appropriée.

  • 1,5 mm² pour une intensité de 10 A ;
  • 2,5 mm² pour une intensité de 16 — 20 A ;
  • 4 mm² pour une intensité de 25 A ;
  • 6 mm² pour une intensité de 32 A.

Sur le marché, il y a aussi des fils de section plus importante (10, 16 ou 25 mm²) qui sont destinés à l’usage des branchements de compteur électrique/disjoncteur d’abonné ou de dépendances. Tous les raccordements de divers matériels et appareils électriques doivent suivre ce tableau de correspondance.

Les câbles et fils fréquemment utilisés

Toute installation électrique doit être pourvue d’une mise à la terre performante et opérationnelle à tout moment. Le fil qui le compose doit être une câblette tressée nue et non isolée. Sa conception et son montage doivent être effectués par un électricien Paris expérimenté, car c’est un dispositif obligatoire dans une installation électrique.

Une installation électrique a besoin de plusieurs fils et câbles pour alimenter en courant les différents points d’utilisation. Certains desservent plusieurs points, comme l’éclairage ou les prises électriques, d’autres n’utilisent qu’un seul appareil (chauffe-eau, plaque de cuisson, four). Tous ces points d’utilisation doivent suivre le barème imposé en termes de section des fils. Un point important pour un électricien Paris, chaque ligne doit être protégée par un fusible (coupe-circuit) ou avec un disjoncteur divisionnaire pour protéger l’installation.

Les fils utilisés doivent être de couleur normalisée, à savoir :

  • Du rouge (ou marron) pour la phase ;
  • Du bleu pour le neutre ;
  • Du vert et jaune rayé pour la mise à la terre.

Les fils utilisés dans les navettes d’interrupteur en va-et-vient et des télérupteurs, il faut employer une autre couleur (violet par exemple).