Comment pirater un profil Facebook ?

Par
Sans titr 3

Vous vous intéressez de plus en plus au monde de la sécurité informatique et vous souhaitez comprendre comment pirater un profil Facebook en découvrant les techniques les plus courantes utilisées par les hackers pour violer les comptes des personnes sur le réseau social numéro un dans le monde ? Et bien, ces derniers temps, vous n’êtes pas le seul à me demander ce genre de choses. C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de revenir sur le sujet du piratage de Facebook, en indiquant quelles sont les pratiques les plus courantes, apparemment anodines mais en même temps très efficaces, qui permettent de violer l’identité d’une personne sur le célèbre réseau social en bleu et d’entrer illégalement dans son profil.

Je vous recommande toutefois d’utiliser ces informations exclusivement à des fins de test sur vos comptes. Je n’ai pas l’intention de promouvoir une quelconque activité illégale. L’accès sans autorisation au compte d’autrui est une infraction. Asseyez-vous devant votre fidèle ordinateur et commencez immédiatement à vous concentrer sur la lecture de toutes les informations suivantes. J’espère sincèrement qu’au final, vous serez heureux et satisfait.

 Comment les pirates subtilisent-ils un compte Facebook ?

Afin de pirater un profil Facebook, les attaquants utilisent différentes techniques, certaines particulièrement efficaces, d’autres un peu moins. Dans la grande majorité des cas, les cybercriminels obtiennent les informations dont ils ont besoin en fouillant dans les données stockées dans les bases de données des navigateurs, mais l’utilisation d’un enregistreur de frappe peut également être très efficace à cet égard.

Cependant, la réussite de cette technique dépend largement de la naïveté de la personne concernée et des quelques mesures de sécurité adoptées par cette dernière pour son compte Facebook. D’autres méthodes efficaces consistent à s’appuyer sur des applications d’espionnage, des techniques d’ingénierie sociale et des attaques par hameçonnage. Pour en savoir plus, lisez la suite, tout est expliqué en détail ci-dessous.

 Pirater un compte Facebook avec les bases de données des navigateurs Web

ce

Étant donné que pour pirater un profil Facebook, il faut obtenir le mot de passe de la victime, l’une des façons les plus simples de l’obtenir est de le récupérer dans la base de données des navigateurs web, tels qu’Internet Explorer, Firefox et Chrome, qui, pour faciliter la vie des utilisateurs, leur permettent de sauvegarder leurs données d’accès aux sites internet, afin qu’ils n’aient pas à les saisir en cas de besoin.

 En exploitant les enregistreurs de frappe

Une autre méthode très efficace pour pirater un profil Facebook consiste à obtenir les données d’accès d’un compte en utilisant un keylogger, un programme qui enregistre secrètement tous les mots et phrases tapés sur le clavier du PC. Il en existe certains, très avancés, qui en plus de remplir l’objectif en question envoient toutes les informations stockées au hacker par e-mail, mais souvent il suffit d’en utiliser un qui agit localement et d’aller ensuite récupérer physiquement les données sur la machine de la victime et de les copier sur une clé USB.

 Autres systèmes de piratage

Outre les systèmes susmentionnés, les cybercriminels utilisent souvent d’autres tactiques pour pirater un compte Facebook, qui peuvent être plus ou moins efficaces selon les cas. Voyons lesquels.

Applications d’espionnage

Comme vous pouvez facilement le deviner d’après leur nom, les applications d’espionnage sont capables d’espionner tout ce que l’utilisateur fait sur son appareil mobile et de récupérer les textes tapés, y compris les détails de connexion à Facebook. En bref, ils agissent de la même manière que les keyloggers, mais ils sont destinés à la partie mobile. Évidemment, pour pouvoir les installer sur un smartphone ou une tablette, l’attaquant en poste doit avoir un accès physique à l’appareil et, dans le cas précis de Facebook, l’appareil utilisé doit être connecté au célèbre social, Web ou app, cela ne fait aucune différence.

Ingénierie sociale

Les cybercriminels ont aussi très souvent recours à des techniques d’ingénierie sociale pour pouvoir voler les informations de connexion des comptes Facebook. Vous vous demandez de quoi il s’agit ? Ce n’est rien d’autre qu’un système par lequel les attaquants exploitent la bonne foi de leurs victimes pour voler leurs données. En général, le pirate aborde sa victime potentielle et, avec une excuse, demande à emprunter le smartphone, la tablette ou l’ordinateur. Une fois qu’il a obtenu un accès physique à l’appareil, le criminel peut alors mettre la main sur les informations de l’utilisateur, notamment son compte Facebook et ses données de connexion.

Phishing

p

Le phishing est une autre technique très répandue utilisée par les attaquants pour voler les données de connexion à Facebook. Elle s’effectue par l’envoi d’un e-mail invitant l’utilisateur à cliquer sur un lien vers une page web où, dans le cas précis de Facebook, il lui sera demandé de taper ses identifiants de connexion au célèbre réseau social. Cette pratique est couronnée de succès car l’utilisateur est amené à croire que l’e-mail a été envoyé par Facebook et que la page web ouverte pour saisir les données de connexion appartient en fait au réseau social. En réalité, une fois que les données de connexion ont été saisies sur la page « incriminée », elles sont capturées par les attaquants qui peuvent ensuite les utiliser pour pirater le profil. Cette technique est bien décrite sur le site facedack.com qui permet de pirater les comptes Facebook de votre choix, nous vous recommandons de consulter cette ressource.

Comment empêcher le piratage d’un compte Facebook ?

Dans les lignes précédentes, j’ai indiqué et expliqué les principaux outils et techniques que les attaquants utilisent pour pirater un compte Facebook de manière sécurisée. Par conséquent, il est indispensable de passer en revue les principaux systèmes permettant de prévenir et de contourner l’apparition de telles situations. Lisez la suite pour en savoir plus. Tout est expliqué ci-dessous. Ces opérations sont assez simples à réaliser mais elles peuvent être très utiles.

Utiliser un mot de passe sécurisé

Si vous voulez éviter que votre profil Facebook ne soit piraté, la première étape importante consiste à définir un mot de passe sécurisé. Un mot de passe est considéré comme tel et donc difficile à détecter par toute personne malveillante lorsqu’il présente les caractéristiques suivantes :

  • Il se compose d’au moins huit caractères alphanumériques et les lettres majuscules et minuscules sont utilisées.
  • Elle ne fait pas référence à des mots d’usage courant, à la date de l’anniversaire ou à d’autres termes que l’on peut lire dans le dictionnaire.

Une fois que vous avez défini le nouveau mot de passe que vous souhaitez utiliser pour votre compte Facebook, vous pouvez le modifier en vous connectant à votre compte depuis n’importe quel navigateur web, en cliquant sur la flèche dans le coin supérieur droit, en sélectionnant Paramètres dans le menu qui apparaît, puis Sécurité et accès sur la gauche. Maintenant, cliquez sur le bouton Modifier à côté de la rubrique Changer le mot de passe, tapez votre mot de passe actuel dans le champ Actuel et entrez votre nouveau mot de passe dans les champs ci-dessous. Confirmez vos modifications en cliquant sur le bouton Enregistrer les modifications.

Pour plus d’informations sur la façon de générer un mot de passe sécurisé et pour connaître les outils à votre disposition pour tester l’efficacité du mot secret choisi, veuillez consulter le tutoriel facebook sur la façon de créer un mot de passe sécurisé. Si vous souhaitez obtenir plus de détails sur la façon de modifier votre mot de passe Facebook, lisez mon tutoriel sur le sujet.

Activation de l’authentification à deux facteurs

Une autre mesure que je vous invite à prendre pour éviter que votre compte Facebook ne fasse l’objet d’opérations de piratage comme vu dans les étapes précédentes est d’activer l’authentification à deux facteurs, qui permet de se connecter sur un nouvel appareil ou un nouveau navigateur uniquement après avoir saisi le mot de passe du profil et un second code qui est envoyé par SMS ou généré par l’appli. Pour activer l’authentification à deux facteurs sur votre profil, connectez-vous à votre compte Facebook depuis n’importe quel navigateur web, cliquez sur la flèche en haut à droite, puis sélectionnez Paramètres dans le menu qui s’affiche. Sur la page qui s’ouvre, cliquez sur la rubrique Sécurité et accès située sur la gauche. Cliquez maintenant sur le bouton Modifier à côté de Utiliser l’authentification à deux facteurs, cliquez sur le bouton Démarrer et suivez les instructions à l’écran pour configurer et activer l’authentification à deux facteurs. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à la page web dédiée rattachée au centre d’aide de Facebook.

Activation d’alertes pour les accès non reconnus

Un autre moyen d’empêcher le piratage de votre profil Facebook, ou plutôt de vous permettre de le remarquer à temps, est d’activer les alertes en cas d’accès non reconnu. Une fois cette option activée, vous recevrez une notification lorsque votre compte est connecté à partir d’un appareil ou d’un navigateur inconnu. Pour activer cette fonction, connectez-vous à votre compte Facebook à partir de n’importe quel navigateur web, cliquez sur la flèche en haut à droite et sélectionnez Paramètres dans le menu qui s’ouvre. Sur la page qui s’affiche, sélectionnez la rubrique Sécurité et comptes située sur la gauche. Maintenant, localisez la rubrique Obtenir des alertes sur les connexions non reconnues et cliquez sur le bouton Modifier. Sélectionnez ensuite l’option Recevoir des notifications pour chaque option et cliquez sur le bouton Enregistrer les modifications. Pour plus d’informations, consultez la page web dédiée rattachée au centre d’aide de Facebook.

Toujours à propos de l’accès, un dernier conseil : lorsque vous vous connectez à Facebook, surtout si vous le faites à partir d’un réseau Wi-Fi autre que le vôtre, utilisez un VPN, c’est-à-dire un réseau privé virtuel, afin de crypter les données de connexion et de dissimuler votre position.

Catégories:
Actus

Comments are closed.